Travail de nuit

Travail de nuit : les soignants nous en parlent...

En août, un rapport de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) révélait que 42 % des infirmiers ont travaillé de nuit en 2012. Il y a les pour, les contre... Les soignants s'expriment sur le sujet.

Le travail de nuit: 20 ans d'évolution

En 2012, 15,4 % des salariés (21,5 % des hommes et 9,3 % des femmes), soit 3,5 millions de personnes, travaillent la nuit, habituellement ou occasionnellement. C’est un million de salariés de plus qu’en 1991, l’augmentation étant particulièrement forte pour les femmes.

Travail de nuit: la Cour de cassation confirme l'invalidité d'un accord chez Monoprix

Paris, 11 juil 2014 (AFP) - La Cour de cassation a confirmé une décision de la cour d'appel de Versailles de 2013 qui avait jugé invalide un accord sur le travail de nuit chez Monoprix, a-t-on appr

Décalage horaire : le travail ou la santé ?

Se lever très tôt pour quitter le travail très tôt a des avantages : on a la journée devant soi et on est mieux payé si l’on fait des horaires de nuit. Sans compter qu'on arrange aussi l'entreprise. Pourtant, le corps, lui, a bien du mal à fonctionner en horaires décalés...